Les messages de chat comme éléments de preuve devant les tribunaux espagnols

0
147

Transcriptions de chats

Dans certaines transactions, s’il n’y a pas de document signé par les deux parties, il est nécessaire de s’appuyer sur les enregistrements de chat ou la correspondance entre les deux parties pour prouver les revendications des deux parties.

En Espagne, les enregistrements de chat peuvent être utilisés comme preuve dans les procédures judiciaires, qu’il s’agisse d’un litige civil ou d’un litige pénal. Par exemple, si l’autre partie admet qu’elle doit de l’argent, cette conversation peut nous servir de base pour recouvrer la dette auprès de l’autre partie. De même, si l’autre partie menace ma sécurité personnelle, je peux signaler que l’autre partie m’a menacé sur la base du journal de conversation.

Les enregistrements de chat dans d’autres langues peuvent-ils être utilisés comme preuve ?

Oui, ils peuvent l’être. Ils peuvent être utilisés comme preuves quelle que soit la langue. Selon le code de procédure civile espagnol, les documents soumis au tribunal dans une langue étrangère doivent être traduits en espagnol ou dans une autre langue officielle espagnole. Néanmoins, la loi précise également que les personnes peuvent traduire elles-mêmes, sans avoir besoin d’engager un traducteur assermenté ou de faire certifier la traduction par un notaire.. Si l’autre partie estime que la traduction ne correspond pas à l’original, elle peut demander à un traducteur officiel de traduire le document.

Puis-je divulguer le journal de bord ?

La divulgation des transcriptions de chat signifie que d’autres personnes sont au courant de la conversation, ce qui peut porter atteinte à la vie privée de l’autre partie. Selon les circonstances, cela peut constituer un délit et n’est pas recommandé. Les journaux de conversation peuvent être utilisés comme preuve devant les tribunaux et comme monnaie d’échange pour défendre vos intérêts. Cependant, ils ne doivent pas être utilisés pour menacer ou chantage l’autre partie. Il est légal d’utiliser les journaux de discussion pour défendre vos droits, mais veillez à ne pas dépasser les limites.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here