Impôts à payer lors de l’achat d’un local commercial en Espagne

0
100

Achat d’un local commercial en Espagne

Aujourd’hui, nous allons parler des taxes qui doivent être payées lors de l’achat d’un local commercial (généralement appelé local) en Espagne

Taxe sur la TVA

Selon la loi espagnole sur la TVA, si vous achetez un nouveau local commercial (c’est-à-dire directement auprès du constructeur), vous devez payer la TVA au vendeur. S’il s’agit d’un bien d’occasion, il n’y a pas de TVA à payer. C’est très important, car le montant de l’IVA est relativement élevé. Vous devez donc vous demander si vous voulez payer la taxe ou non, car si vous payez accidentellement trop d’argent au vendeur, vous n’aurez pas de chance de récupérer votre argent.

En Espagne, la TVA est payée directement par l’acheteur au vendeur, qui la reverse ensuite au bureau des impôts. La loi actuelle stipule que le taux de TVA pour l’achat d’un local est de 21%.

En outre, l’achat d’un nouveau bien immobilier est soumis à un droit de timbre (AJD). Le taux d’imposition varie d’une région à l’autre et se situe entre 0,5 et 1,5 %.

Article connexe : Introduction à la TVA espagnole

Quand l’impôt sur les mutations (ITP) doit-il être payé ?

Comme indiqué ci-dessus, s’il s’agit d’un magasin neuf, seul l’acheteur doit payer la TVA. En revanche, s’il s’agit d’un bien d’occasion, l’acheteur doit payer l’impôt sur les mutations foncières ( “ITP” en espagnol).

Il convient de noter que l’impôt sur le transfert de propriété devrait être de 1,5 million d’euros. directement au bureau des impôts par l’acheteur qui remplit le formulaire et le verse ensuite à la banque. Ainsi, contrairement à la TVA, ce PTI est directement versé au bureau des impôts. Toutefois, comme dans la plupart des cas, le notaire qui signe le contrat de vente le fait pour vous, vous n’avez peut-être pas à vous en préoccuper.

Le taux de l’impôt sur les mutations immobilières est fixé par le gouvernement régional et varie donc d’un endroit à l’autre. En Catalogne, par exemple, le taux par défaut est de 10 %, tandis qu’à Madrid, il est de 6 %.

Remarque : il n’est pas possible de payer en même temps les droits de mutation et la TVA ; il suffit de payer l’un ou l’autre en fonction de la situation..

Article connexe : Taxe espagnole sur les transferts de propriété

Note : Le gouvernement régional peut réduire le taux d’imposition en fonction de la situation personnelle de l’acheteur, par exemple, un jeune qui investit dans une entreprise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here