Congé annuel minimum payé en Espagne

0
95

Congés payés des salariés

L’article 38 de la loi sur les travailleurs stipule que les employés ont droit à des congés payés. d’un minimum de 30 jours de vacances par an. Toutefois, il est possible d’augmenter le nombre de jours de vacances par convention collective.

Si l’entreprise n’autorise pas le salarié à prendre des congés, celui-ci peut s’adresser à l’autorité du travail pour défendre ses droits et aller en justice.

Les salariés doivent-ils être payés pendant leurs vacances ?

Oui. La loi prévoit des vacances payées, et les travailleurs doivent continuer à être payés et à recevoir leur salaire. payer la sécurité sociale même s’ils ne travaillent pas.

Comment calculer si un salarié a travaillé moins d’un an ?

Au prorata. Par exemple, si l’employé a commencé le 1er juillet et n’a travaillé que six mois cette année, ses vacances sont de 15 jours.

Compensation pour l’employé qui n’est pas autorisé à prendre des jours de vacances

Les vacances annuelles d’un salarié sont un droit imposé par l’État et la loi n’autorise pas les compensations financières. En d’autres termes, l’employeur ne peut pas donner de l’argent au salarié pour l’empêcher de prendre ses vacances.

Le congé de maternité peut-il être comptabilisé comme congé annuel ?

Le congé de maternité est comptabilisé séparément du congé annuel. Par exemple, une employée qui a déjà pris plusieurs mois de congé de maternité peut prendre son congé annuel après la fin du congé de maternité.

Le salarié licencié a droit à une indemnité de congé annuel

Si un salarié démissionne volontairement ou est licencié, l’entreprise doit lui verser une indemnité pour les congés annuels qu’il n’a pas pris. Par exemple, si l’employé avait 20 jours de vacances et qu’il n’en a pris que 10, l’entreprise doit payer 10 jours de salaire supplémentaire lorsque l’employé quitte l’entreprise.

Les vacances sont-elles continues ?

Les congés annuels ne doivent pas nécessairement être continus. Il est possible de prendre des congés à plusieurs reprises au cours de l’année. Par défaut, l’un des congés doit durer deux semaines consécutives. La loi prévoit cette disposition afin d’éviter que les entreprises n’établissent un calendrier de vacances déraisonnable.

Néanmoins, les parties peuvent stipuler le contraire dans le contrat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here